L’église en 2019  : matérielle ou spirituelle ?

Comme chacun sait, le mot ‘religion’ vient du mot latin ‘religare’ qui signifier relier, connecter.

Si nous regardons certaines pratiques religieuses actuelles, force est de constater que les résultats espérés ne sont pas toujours atteints. C’est vrai quelle que soit la confession.

Un cas de figure surréaliste se vit actuellement à Etterbeek, à deux pas du Bouche à Oreille que vous connaissez bien. Si nous écrivons ce court article aujourd’hui c’est parce-que nous aimerions – avec votre soutien – inviter l’association des œuvres paroissiales de Ste Gertrude à revoir son projet de construction d’église.

En effet, un dossier est présenté pour la troisième fois en comité de concertation (urbanisme) : la quasi-majorité des riverains (chrétiens ou non) n’en veut pas et ce pour diverses raisons que nous ne développons pas ici (esthétique, aspects légaux et urbanistiques, sécurité du quartier, importance du chantier, double emploi avec les nombreuses églises se situant à proximité sur le territoire de la commune, etc …).

En ce qui nous concerne, nous ne remettons pas en cause l’intention qu’a l’association des œuvres paroissiales d’ériger sur son terrain un lieu de culte. Nous ne mettons pas non plus en cause le message premier du Christ.

Néanmoins, nous souhaitons proposer un projet alternatif au projet actuel qui divise clairement la population du quartier : une infime minorité de paroissiens via ses œuvres voudrait dépenser près de 2 millions d’euros pour construire une nouvelle église en dépit des protestations des habitants.

Comment concevoir qu’en 2019 tant d’argent soit consacré à de la brique pour construire ce qui a été dénoncé comme un ‘bunker moderne’ par un collectif de citoyens du quartier ? Dans ce cas-ci (contrairement à Notre Dame de Paris) on ne peut même pas plaider pour la sauvegarde d’un patrimoine architectural …

N’y aurait t-il pas autre chose à faire dans le respect du message du Christ ?

Ainsi par exemple, une petite chapelle dans le style du quartier assorti d’un potager ou d’un jardin collectif ne serait-t-il pas plus en accord avec les valeurs de notre temps ?

Ou un espace pédagogique pour les enfants de la commune où les riverains – le Bouche à Oreille y compris – pourraient participer à un projet éducatif plus en lien avec la nature ?

Des idées alternatives il y en a beaucoup. Et si vous en avez, elles sont plus que bienvenues.

Mais en attendant, nous devons agir selon les principes de la démocratie et faire en sorte de bloquer ce projet qui risque de défigurer la place et dont la durée du chantier est très incertaine menaçant le tissu économique et social du quartier (y compris celui du Bouche à Oreille).

Pour nous aider dans cette démarche, nous vous remercions de prendre quelques secondes de votre temps pour signer la pétition en ligne : > lien

Pierre Lucas

 



Catégories :Actualité Ecole Elan Vital

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :